LE PRIX COPERNIC

 

Créé en 2012, le Prix Copernic récompense tous les ans une personnalité, une association ou un projet engagé dans le recul des préjugés et le renforcement du lien social. Cette année, la remise du trophée aura lieu vendredi 15 septembre à 19h30 (après l'office de Chabbat).

Pourquoi ce prix ?

 

Les juifs libéraux sont des juifs actifs dans les pays dans lesquels ils vivent. Ils sont convaincus que leur devoir est d’agir pour réparer le monde selon l’injonction du tikkun olam.

En ce sens, ils sont substantiellement liés avec tous ceux qui s’engagent pour que la haine, le mépris, la violence, les préjugés reculent et pour que la tolérance, le respect, la responsabilité, la paix, le dialogue et la fraternité progressent.

Créé en commun avec l’Institut de l’Engagement, anciennement Institut du service civique, il a vocation à identifier deux initiatives : l’une de citoyenneté accomplie, pour que l’on vive mieux, décernée à un lauréat de l’Institut de l’Engagement, l’autre à une personnalité dont la fraternité et la paix sont des marqueurs de vie.

Les membres du jury

 

Le jury est composé de :

Les lauréats

 
  • 2012 : L’AJMF, Amitié Judéo-musulmane de France, avec le Rabbin Michel Serfaty et le Recteur Dalil Boubakeur.

  • 2013 : L’Imam Hassen Chalghoumi, Imam de Drancy et Président de la Conférence des Imams de France, et Adeline Kulig et Antoine Touillet pour leur projet « A contre-courant ».

  • 2014 : Marcel Kabanda, Président d’Ibuka France, pour son oeuvre de mémoire dans le génocide au Rwanda et Hélène Rastegar pour son projet de festival de courts métrages « Chacun son court ».

  • 2015 : Latifa Ibn Ziaten pour son engagement en faveur de la laïcité et du dialogue interreligieux et Jean-Christophe Taghavi, fondateur de l’association « CAP* ou pas cap ? » Lauréat de l’Institut du Service Civique.

  • 2016: Isabelle Wekstein-Steg & Mohamed Ulad pour leur documentaire "Les Français c'est les autres" et Samantha Seropian (lauréate de l'Institut de l'Engagement) pour son projet "La Fabrique", favorisant la cohésion sociale et le désenclavement d'un territoire sinistré.